Prédation / Jérôme Camut & Nathalie Hug

Publié: 19 août 2007 dans Polar français
Tags:, , ,
Prédation est un roman écrit à quatre mains par Jérôme Camut et Nathalie Hug.
Le premier nommé est connu pour Malhorne, sa série de fantaisie paru chez Bragelonne. Ce livre, est le premier qu’ils co-écrivent et également le début d’une trilogie :  Les voies de l’ombre.

2753300356-08-lzzzzzzzRésumé

Un cadavre nu est découvert dans une friche industrielle, la main droite déchiquetée. Un homme se tire une balle en pleine tête, dans un centre commercial bondé. Un jeune père dressé comme un chien est torturé sans relâche au fond d’un cachot sans porte ni fenêtre. Aucune piste, aucun lien, aucun mobile… Qui sont ces hommes ? Pourquoi ont-ils été choisis ? Pour quelle mise à mort aberrante ? Une nouvelle race de psychopathes est à l’œuvre. Un prédateur imprévisible et monstrueux. Sa traque macabre a déjà commencé.

Mon avis

Ça faisait un moment que je lorgnais ce livre avec envie. Je n’ai pas été déçu.
Dans les toutes premières pages, j’ai tout d’abord été un peu décontenancé par le style. Des phrases très courtes, avec des sauts à la ligne et alinéa pratiquement à chaque phrase, notamment dans le chapitre 2.
Cette surprise quant au style ne m’a pas occupé longtemps l’esprit. En quelques pages j’ai été happé par l’histoire, vraiment riche en suspense.
Le personnage de Kurtz est vraiment bien trouvé et excellemment décrit. La méthode qu’il emploie est impitoyable et on ne peut s’empêcher de penser que ça pourrait se faire en vrai.
Contrairement à d’autres policiers du même genre (Erlendur d’Indriðason, le lieutenant Sauvage d’Élisa Vix) que j’ai vraiment apprécié, je n’ai pas trop accroché au personnage de Rufus Baudenuit.
Par contre j’ai aimé les aventures des enfants, qui m’ont un peu fait penser au 5e règne de Chattam.
La fin, très vite (trop vite) arrivée est exceptionnelle.
Une petite baisse de tension vers le milieu du livre est à signaler, mais on ne s’ennuie à aucun moment.
Félicitations aux auteurs qui ont fait de leur premier roman une réussite
Je vous conseille vivement cette lecture.

Prédation (Les Voies de l’ombre – Tome 1), de Jérôme Camut et Nathalie Hug, Télémaque (2006), 499 pages.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s