Derrière les portes / B.A. Paris

Publié: 8 avril 2018 dans Polar britannique, Thriller
Tags:, , , ,

Derrière les portes est un roman de B.A. Paris paru chez Hugo/Thriller en janvier 2017.
Il est traduit de l’anglais par Luc Rigoureau.

51nljv2b4rhlRésumé

Grace travaille. Beaucoup. Grace s’occupe de Millie. Beaucoup. Mais en dehors de la présence de sa sœur, qui est tout pour elle malgré son handicap, Grace se sent très seule.
Alors quand elle rencontre le très séduisant Jack, et que leur attirance s’avère réciproque, elle ne tarde pas à tomber amoureuse, puis à accepter sa – rapide – demande en mariage.
Grace est heureuse. Très.
Mais cette union, elle va vite la regretter. Beaucoup.

Mon avis

Derrière les portes est un thriller domestique typique. Il en a certaines qualités, des défauts aussi. À la première personne du singulier, B.A. Paris nous fait vite entrer de plain-pied dans la vie de Grace. Dès le départ, l’on sent que quelque chose cloche sans pouvoir mettre le doigt dessus. Comme si tout cela était un peu trop parfait. Par une alternance passé/présent plutôt habile, on découvre peu à peu ce qui se trame, malgré les apparences idylliques de ce jeune et beau couple dans sa somptueuse maison. La tension s’installe et bientôt, les rebondissements se succèdent.
Seulement, même pour les amateurs de thrillers psychologiques, pour que ce type de récit fonctionne bien, il faut pouvoir s’identifier un tant soit peu au personnage principal et s’intéresser aux autres protagonistes. Et c’est bien là où le bât blesse. On peine à partager la peur de Grace. Le « méchant », sans doute pas assez profondément travaillé, manque d’un charisme certain. Les amis du couple sont insignifiants. Seule Millie sort un peu du lot de ces personnages manquant par trop d’aspérités pour que lecteur puisse véritablement se passionner pour leurs destinées.

Le potentiel était là, assurément, mais la sauce ne prend jamais vraiment, la faute à des protagonistes trop lambdas sans doute. Efficace dans sa mécanique, Derrière les portes se lit facilement. Mais il peine à convaincre et au bout du compte, c’est bien la déception qui l’emporte.

Derrière les portes (Behind Closed Doors, 2016), de B.A. Paris, Hugo/Thriller (2017).
Traduit de l’anglais par Luc Rigoureau, 317 pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s