Archives de la catégorie ‘Vie du blog’

Mon meilleur de 2015

Publié: 10 janvier 2016 dans Vie du blog
Tags:

Allez, comme promis et comme c’est un peu la tradition en début d’année (et puis pour faire un peu plaisir à Luc B. aussi ^^), voici ma sélection des bonnes lectures de 2015.

Je n’ai pas lu énormément comparé à d’autres années mais c’est déjà dur de se limiter à 5, sauf en BD où il y en a vraiment deux qui sortent du lot.
Certains titres ne sont pas (encore) chroniqués, je vais essayer de les faire en priorité (j’ai une vingtaine de chroniques de retard, je ne les ferai sans doute pas toutes, ou bien succinctement).
J’ai lu davantage de romans étrangers que français et mes meilleures lectures y figurent, c’est pourquoi je commence par ceux-ci.
(J’arrive pas à mettre chaque image à la ligne, si quelqu’un a une solution, je veux bien. Là, c’est moche, sorry.)


Romans étrangers

burke-larue-new1-jaune


911
, de Shannon Burke (Sonatine)
LA grosse claque de 2015. Sombre mais tellement humain aussi !

914laliyhsl
L’île du serment
, de Peter May (Rouergue/Noir)
Décidément, Peter May a rejoint Arnaldur, Johnson et Lehane parmi mes auteurs favoris. Quel conteur ! Il ne m’a pour l’instant jamais déçu, et j’en ai encore beaucoup à lire. 🙂


51w5c-4otll


Rouge ou mort
, de David Peace (Rivages)
Un tour de force littéraire, quel styliste ! Un immanquable pour ceux qui aiment le foot et la

couv rivire


Dark Horse
, de Craig Johnson (Gallmeister/Noir)
Pas le meilleur de la série mais c’est toujours un vrai plaisir que de retrouver Walt et sa petite bande à chaque fois !

51ca9ccrsl

Une terre si froide, d’Adrian McKinty (Stock/La Cosmopolite)
Un roman très fort, une bien belle découverte. Auteur à suivre.


Romans français

2358870781-01-_sclzzzzzzz_

Grossir le ciel, de Franck Bouysse (La manufacture de livres)
Ce roman a connu un beau succès, et c’est très mérité. A rapprocher de l’excellent Julius Winsome de Gerard Donovan, sauf que ça se passe chez nous.

51lxcglrbzl


Les dames blanches
, de Pierre Bordage (L’Atalante)
Qui a dit qu’on ne pouvait parler que polar ici ? Je lis peu de SF mais avec Bordage, on est rarement déçu. Ou comment nous parler de la société d’aujourd’hui  et de ses travers en utilisant une situation fantastique. Là aussi, un très grand conteur ! Ce ne sera pas mon dernier Bordage, loin s’en faut.


adieu_demain_michael_mention_ppp_2014
Adieu demain
, de Michaël Mention (Rivages/Noir)
Du très bon roman noir français. Avec sa trilogie anglaise, Mention s’affirme comme un auteur avec qui il faut désormais compter. Du lourd !
Prix Polars Poupres 2014 !

51cl2ebwmml
Gran Madam’s
, d’Anne Bourrel (La manufacture de livres)
La fuite en avant d’une étudiante tombée malgré elle dans la prostitution. Dérangeant, poignant, très fort !

au_fer_rouge
Au fer rouge
, de Marin Ledun (Ombres noires)
Après l’excellent L’homme qui a vu l’homme, Marin Ledun nous ramène au Pays Basque, et ce n’est pas joli joli. Du costaud, sans concessions.


Bandes dessinées

31d1i-uzialZaï zaï zaï zaï, de Fabcaro (Six pieds sous terre)
S’il n’y en avait qu’une, ce serait celle-ci. LA BD de 2015 pour ma part. Je vous en reparlerai car elle le mérite ô combien.
Ca part comme une chasse à l’homme pour cause d’oubli de carte de fidélité de supermarché, et tout est dans la même veine, absurde et hilarant.
A hurler de rire à chaque page sauf que ce n’est pas que drôle. C’est aussi très grinçant et vraiment intelligent. Fabcaro nous fait réfléchir et rire aux éclats tout à la fois, et ça, c’est très rare et très fort !

51nuzdfk1hlQuatre couleurs, de Blaise Guinin (Vraoum!)
Une réussite à la fois dans le fond (scénario de grande qualité avec une chute réussie) et dans la forme (fallait oser, la BD avec un Bic 4 couleurs, c’est osé mais fort réussi).

Et vous, si vous ne deviez conseiller que quelques livres lus en 2015, ce serait lesquels ?

Publicités

Bloavezh mat ! Bonne année 2016 !

Publié: 9 janvier 2016 dans Vie du blog

Pour ce premier article de l’année, laissez-moi tout d’abord vous souhaiter une excellente année 2016. Bloavezh mat !
J’espère qu’elle se passera comme vous le voudrez et que vous saurez trouver le temps pour profiter de la vie et de ses petits et grands bonheurs – dont la lecture bien sûr ! – comme il se doit.

Bloavezh mat

Bibi en balade dans la baie de Douarnenez. C’est moche la Bretagne début octobre, hein ? © A. B.

Merci de continuer à me suivre malgré le manque criant de chroniques ces derniers mois. Je vais essayer d’être plus régulier en 2016 quand bien même ce sera sans doute moins prolifique que d’autres années.

Je vous prépare rapidement un billet récapitulatif sur le meilleur de 2015 avant de me remettre aux chroniques régulières.

A très vite

Migration en cours…

Publié: 30 avril 2015 dans Vie du blog
Tags:

Chers lecteurs,

J’ai trouvé sur ce blog (merci à son auteur !) une aide précieuse concernant la migration de contenu d’un blog à un autre (ici en l’occurence d’Over-blog à WordPress). Si vous devez déménager, n’hésitez pas à y jeter un œil.

La migration des articles est en cours mais les choses ont l’air de bien se passer.
Grâce à ce procédé, il est possible de récupérer les articles et les commentaires (c’est déjà pas mal) mais pas mes réponses à vos commentaires. Ne vous étonnez donc pas de leur disparition.
Il devrait tout au plus n’y avoir qu’à ajouter quelques images qui se seraient perdues en route lors du transfert.
Si jamais vous voyez quelque chose qui vous paraît anormal, n’hésitez pas à me le signaler.
Je vais en profiter pour rajouter des mots-clés, car WordPress a l’avantage de proposer cela, ou même de mettre le même article dans plusieurs catégories (pratique).

Plus largement, si vous avez des idées pour améliorer ce blog, des widgets qui vous paraissent indispensables, etc. n’hésitez pas à me faire part de vos suggestions.
En ce qui concerne les liens ou d’autres rubriques, je ferai ça tranquillement, petit à petit.

Merci et à très vite…

Bloavezh mat !

Publié: 3 janvier 2015 dans Vie du blog

Bonne année 2015 à tous !

Bonne santé, lisez, partagez, donnez, aimez, jouez et/ou écoutez de la musique, dansez, chantez. Bref, vivez plus heureux, vivez moins cons ! Je vais essayer…

Parmi les bonnes résolutions, je vais tâcher (ça veut dire que je ne promets rien) d'être plus régulier ici en 2015 que durant l'année écoulée où il s'est parfois passé un mois entre deux articles (argh !).

Au programme des prochaines jours : finale du Prix Polars Pourpres, bilan 2014, Un feu d'origine inconnue de Daniel Woodrell, et d'autres qui suivront…

2015 dans le monde du polar, ce sera l'année du 1000e Rivages/Noir et celle des 70 ans de la Série Noire. Et assurément plein de belles découvertes.Vivement !

Bilan 2013

Publié: 7 janvier 2014 dans Non classé, Vie du blog
Tags:

" On fait le bilan, calmement, en s'remémorant chaque instant… "

Euh, je m'égare.
Bon, comme promis, le traditionnel bilan de mes lectures de l'année écoulée (pas forcément des choses parues en 2013, hein).
J'ai moins lu de romans que bien d'autres années. Par contre je me suis rattrapé en BD, bien que cette activité soit passé inaperçue ici. J'ai déjà a peine le temps de chroniquer les romans, alors les BD, les essais et autres… c'est chaud (certaines choses sont chroniquées sur mon blog en breton : BD, films, séries, musique…).

Allez, le petit best of 2013 donc (pour ce qui a déjà été chroniqué sur le blog, cliquez sur la couverture, sinon, vous trouverez un petit mot dans l'article).

Romans français

 

 

 

Romans étrangers


BD


 

Il était une fois en France, de Fabien Nury & Sylvain Vallée (6 tomes, chez Glénat)

Orphelin. Immigré. Ferrailleur. Milliardaire. Collabo. Résistant. Criminel pour certains, héros pour d'autres… Joseph Joanovici fut tout cela, et bien plus encore. Voici son histoire.
Une des meilleures série de BD de ces dernières années qui ravira les amateurs d'Histoire et de noir notamment. Incontournable !

Zone blanche, de Jean-C. Denis (Futuropolis)
 

Si je n'ai pas été totalement convaincu par son dessin, je ne peux que saluer l'intelligence de Jean-C. Denis dans la construction de son histoire. Le scénario est brillant et la révélation finale, exceptionnelle, n'intervient que dans les toutes dernières cases, chapeau ! Une BD polar très recommandable.

Fais péter les basses, Bruno !, de Baru (Futuropolis)

Baru parvient à construire une intrigue cohérente et réussie à partir de deux histoires n'ayant a priori rien à voir : l'arrivée en France d'un jeune footballeur africain et des braqueurs préparant un gros coup. On s'en doute, les histoires vont se croiser (habilement), et la (double) conclusion et particulièrement réussie. A découvrir.

Tous les ans c'est la même chose, faute de temps certains livres parviennent à passer entre les mailles du filet des chroniques. Et encore, j'en oublie peut-être même ici…
Ils sont passés à côté d'un vrai billet en 2013 alors voici au moins quelque mots… Certains le méritent tout particulièrement…

L'homme à la bombe, de Christian Roux (Rivages/Noir)

Larry a perdu sa famille et son emploi. Il est au bout du rouleau. Après avoir passé un nombre incalculable d'entretiens où on lui a fait comprendre qu'il était trop ceci ou pas assez cela, il décide de tenter le tout pour le tout en fabriquant une fausse bombe, sans véritablement mesurer la portée de son acte. La bombe, puis la rencontre avec Lu, et c'est le début d'une virée désespérée et d'un roman d'exception. Sombre mais aussi drôle par moments, Christian Roux signe un court texte détonant sur le chômage. Idéal pour les longues vacances subies, et malheureusement d'actualité.

The Facility, Simon Lelic (Picador, 2011, non traduit en français à l'heure actuelle)

Après son exceptionnel premier roman Rupture (voir ici), Simon Lelic revient avec une nouvelle histoire qui fait froid dans le dos. Cette-fois, nous sommes dans un futur très proche (demain), et tout tourne autour d'une espèce de prison où le gouvernement britannique enferme en secret des citoyens devenus trop gênants. Julia Priestley ne voit pas pourquoi son mari aurait disparu du jour au lendemain sans la prévenir et s'est persuadée qu'il a été enlevé. Elle va demander à Tom Clarke, un journaliste d'investigation, de l'aider à retrouver Arthur. Dans cette dystopie réussie, Simon Lelic parvient à nous montrer des lendemains terrifiants vers lesquels notre société et ses travers pourraient nous mener.
Petite fierté personnelle, je n'ai jamais lu cet auteur en français. ^^


Un voyou argentin, d'Ernesto Mallo (Rivages/Noir, 2012)

Roman noir, roman d'amour, roman sur l'Histoire de l'Argentine, roman profondément humain au personnage principal attachant. Un voyou argentin, c'est tout cela à la fois. Une belle découverte, qui donne envie de poursuivre avec l’œuvre d'Ernesto Mallo et les aventures de Perro Lascano.


La nuit de l'accident / Élisa Vix (Rouergue Noir, 2012)

Délaissant son personnage récurent (le lieutenant Sauvage), Élisa Vix nous propose un court thriller rural maîtrisé de bout en bout. Le roman, débarrassé de tout le superflu, se concentre sur l'intrigue et fait la part belle à l'action. Une construction redoutable, maintenant la tension en permanence, amène le lecteur à dévorer les pages jusqu'à un final qui secoue.


Les frères Sisters, de Patrick deWitt (Actes Sud, 2012)

Prenez deux frères secoués du bocal, faites les vivre dans le grand ouest des aventures rocambolesques. Ajoutez quelques personnages farfelus, des rebondissements improbables et une touche de grand n'importe quoi. Vous obtiendrez Les frères Sisters, un étonnant cocktail. Un western déjanté plutôt réussi, même si on a déjà vu mieux dans le même genre (l'excellent Smonk de Tom Franklin par exemple).


Cavale blanche, de Stéphane Le Carre (Kirographaires, 2012)

Un bon polar sur le thème de la fuite que le côté introspectif (plutôt atypique) achève de rendre intéressant. Un premier roman réussi, un auteur prometteur : affaire à suivre.


C.H.E.R.U.B Mission 1 : Cent jours en enfer, de Robert Muchamore (Casterman, 2008)

Des ingrédients déjà vus (l'ado orphelin qui se retrouve en foyer qui se découvre de nouvelles aptitudes, qui doit être courageux, la petite dose de romance…) mais bien agencés. Des personnages attachants, de l'action, c'est bien foutu, plutôt vraisemblable. On comprend bien pourquoi ça plait aux ados. Pour autant, l'ensemble ne fait pas trop "bébé" et peut donc être lu par un lectorat adulte sans problème (on n'est pas dans la bibliothèque rose).

A très vite pour les premières chroniques 2014, dont la première sera en fait une lecture de 2013, mais bon…

Bonne année 2014 !

Publié: 6 janvier 2014 dans Non classé, Vie du blog

En attendant de nouvelles chroniques, l'incontournable bilan de l'année écoulée, et un petit défi, je vous souhaite à tous une excellente année 2014 ! Bloavezh mat ! Que cette nouvelle année vous apporte plein de bonnes choses, dont d'excellentes lectures.

Je ne savais pas trop comment illustrer l'article mais la tempête qui m'a tenu éveillé une bonne partie de la nuit dernière m'a inspiré.
C'est pris à Ouessant par grand temps.

 

Fils de pub !

Publié: 6 septembre 2013 dans Vie du blog
Fils de pub !

Vous avez sans doute remarqué que je n'avais rien écrit sur ce blog depuis plus de deux mois ?
Si vous attendiez avec impatience un nouveau billet, je m'en excuse. C'était les vacances (celles où j'ai le moins lu de ma vie, quatre romans à tout casser, je n'en reviens toujours pas), et j'en ai bien profité. Festoches, amis, voyages, encadrement de stages… Bref, j'avais autre chose à faire mais ça y est, je suis de retour.

Vous avez aussi sans doute remarqué que d'immondes publicités sont venues souiller mon joli blog ?
J'ai cru un instant en découvrant la chose que mon blog avait été attaqué, victime de je ne sais quel virus ou hacker mal-intentionné.
Mais non, c'est en fait juste tout à fait "normal". Ce sont les joies d'Over-blog.

En me connectant, voilà le message pop-up qui a bondi sous mes yeux.

"Publicité sur votre blog

Suite à l'inactivité prolongée (plus de 45 jours) sur votre blog et conformément à nos Conditions Générales d'Utilisation, des espaces publicitaires supplémentaires ont pu être affichés automatiquement.
Une simple action de votre part telle que publier un article ou répondre à un commentaire désactivera ces esp
aces."

J'avoue que j'ai pas été très actif cet été (c'est le moins qu'on puisse dire) mais je trouve ça quand même vraiment abusé !
Une pub pour une librairie ou un éditeur, j'aurais compris, mais pour un scanner déshabillant, des régimes bidons ou un attrape-couillons pour soi-disant gagner un I-phone, j'ai du mal.

Je soupçonne d'ailleurs les gens d'Over-blog d'avoir choisi les pubs les plus pourries pour faire réagir les blogueurs.
C'est un peu dur comme punition mais j'avoue que ça marche.

La preuve, il me fallait écrire un article pour que ces satanées pub disparaissent, c'est chose faite.
Mais j'ai pris un malin plaisir à ne pas écrire n'importe quel article mais ce petit billet d'humeur, car ces pratiques "commerciales" me sortent par les trous de nez !
D'ailleurs, j'espère que ces pubs vont disparaître aussi sec une fois l'article publié sinon ils vont m'entendre chez Over-blog…