Articles Tagués ‘best of 2015’

Mon meilleur de 2015

Publié: 10 janvier 2016 dans Vie du blog
Tags:

Allez, comme promis et comme c’est un peu la tradition en début d’année (et puis pour faire un peu plaisir à Luc B. aussi ^^), voici ma sélection des bonnes lectures de 2015.

Je n’ai pas lu énormément comparé à d’autres années mais c’est déjà dur de se limiter à 5, sauf en BD où il y en a vraiment deux qui sortent du lot.
Certains titres ne sont pas (encore) chroniqués, je vais essayer de les faire en priorité (j’ai une vingtaine de chroniques de retard, je ne les ferai sans doute pas toutes, ou bien succinctement).
J’ai lu davantage de romans étrangers que français et mes meilleures lectures y figurent, c’est pourquoi je commence par ceux-ci.
(J’arrive pas à mettre chaque image à la ligne, si quelqu’un a une solution, je veux bien. Là, c’est moche, sorry.)


Romans étrangers

burke-larue-new1-jaune


911
, de Shannon Burke (Sonatine)
LA grosse claque de 2015. Sombre mais tellement humain aussi !

914laliyhsl
L’île du serment
, de Peter May (Rouergue/Noir)
Décidément, Peter May a rejoint Arnaldur, Johnson et Lehane parmi mes auteurs favoris. Quel conteur ! Il ne m’a pour l’instant jamais déçu, et j’en ai encore beaucoup à lire. 🙂


51w5c-4otll


Rouge ou mort
, de David Peace (Rivages)
Un tour de force littéraire, quel styliste ! Un immanquable pour ceux qui aiment le foot et la

couv rivire


Dark Horse
, de Craig Johnson (Gallmeister/Noir)
Pas le meilleur de la série mais c’est toujours un vrai plaisir que de retrouver Walt et sa petite bande à chaque fois !

51ca9ccrsl

Une terre si froide, d’Adrian McKinty (Stock/La Cosmopolite)
Un roman très fort, une bien belle découverte. Auteur à suivre.


Romans français

2358870781-01-_sclzzzzzzz_

Grossir le ciel, de Franck Bouysse (La manufacture de livres)
Ce roman a connu un beau succès, et c’est très mérité. A rapprocher de l’excellent Julius Winsome de Gerard Donovan, sauf que ça se passe chez nous.

51lxcglrbzl


Les dames blanches
, de Pierre Bordage (L’Atalante)
Qui a dit qu’on ne pouvait parler que polar ici ? Je lis peu de SF mais avec Bordage, on est rarement déçu. Ou comment nous parler de la société d’aujourd’hui  et de ses travers en utilisant une situation fantastique. Là aussi, un très grand conteur ! Ce ne sera pas mon dernier Bordage, loin s’en faut.


adieu_demain_michael_mention_ppp_2014
Adieu demain
, de Michaël Mention (Rivages/Noir)
Du très bon roman noir français. Avec sa trilogie anglaise, Mention s’affirme comme un auteur avec qui il faut désormais compter. Du lourd !
Prix Polars Poupres 2014 !

51cl2ebwmml
Gran Madam’s
, d’Anne Bourrel (La manufacture de livres)
La fuite en avant d’une étudiante tombée malgré elle dans la prostitution. Dérangeant, poignant, très fort !

au_fer_rouge
Au fer rouge
, de Marin Ledun (Ombres noires)
Après l’excellent L’homme qui a vu l’homme, Marin Ledun nous ramène au Pays Basque, et ce n’est pas joli joli. Du costaud, sans concessions.


Bandes dessinées

31d1i-uzialZaï zaï zaï zaï, de Fabcaro (Six pieds sous terre)
S’il n’y en avait qu’une, ce serait celle-ci. LA BD de 2015 pour ma part. Je vous en reparlerai car elle le mérite ô combien.
Ca part comme une chasse à l’homme pour cause d’oubli de carte de fidélité de supermarché, et tout est dans la même veine, absurde et hilarant.
A hurler de rire à chaque page sauf que ce n’est pas que drôle. C’est aussi très grinçant et vraiment intelligent. Fabcaro nous fait réfléchir et rire aux éclats tout à la fois, et ça, c’est très rare et très fort !

51nuzdfk1hlQuatre couleurs, de Blaise Guinin (Vraoum!)
Une réussite à la fois dans le fond (scénario de grande qualité avec une chute réussie) et dans la forme (fallait oser, la BD avec un Bic 4 couleurs, c’est osé mais fort réussi).

Et vous, si vous ne deviez conseiller que quelques livres lus en 2015, ce serait lesquels ?