Articles Tagués ‘Eric Boury’

La Voix de l’auteur islandais Arnaldur Indriðason est le troisième roman mettant en scène l’inspecteur Erlendur Sveinsson.

2864246007-08-_sclzzzzzzz_Résumé

Le Père Noël a été assassiné juste avant le goûter d’enfants organisé par l’hôtel de luxe envahi de touristes, alors s’il vous plaît, commissaire, pas de vagues. C’est mal connaître le commissaire Erlendur. Déprimé par les interminables fêtes de fin d’année, il s’installe à l’hôtel et mène son enquête à sa manière rude et chaotique. Les visites de sa fille, toujours tentée par la drogue, ses mauvaises fréquentations, permettent au commissaire de progresser dans sa connaissance de la prostitution de luxe, et surtout il y a cette jolie laborantine tellement troublante qu’Erlendur lui raconte ses secrets.

Mon avis

Arnaldur Indriðason est toujours au sommet de son art dans ce troisième roman dans lequel j’ai retrouvé Erlendur, Sigurdur Oli, Ellinborg et Eva Lind avec grand plaisir. J’apprécie tout chez Arnaldur : ses personnages, si réels et attachants, son style, ses traits d’humour, son art de distiller les indices et de nous aiguiller sur de fausses pistes tout au long de ses romans.
Je ne peux que vous conseiller cet auteur, mon coup de coeur 2007, qui deviendra peut-être un référence de l’histoire du polar, qui sait ?

ATTENTION

Bien que les enquêtes d’Erlendur ne soient pas liées entres elles, je vous conseille très fortement de lire les romans d’Arnaldur dans l’ordre sans quoi vous découvririez des éléments importants de la vie des personnages. L’ordre est donc le suivant : La Cité des jarres, La Femme en vert, La Voix.

La Voix (Röddin, 2002), d’Arnaldur Indriðason, Métailié/Noir (2007). Traduit de l’islandais par Eric Boury, 336 pages.